Serplaste est présent dans 10 départements du nord-est et en Ile-de-France !

Demandez votre devis gratuit !

Accessibilité aux personnes à mobilité réduite : les nouvelles normes

Vous construisez ou voulez construire ? Cet article vous concerne tout particulièrement. En effet, les constructions neuves doivent respecter de nouvelles normes, notamment en faveur des personnes à mobilité réduite et des personnes âgées. De ce fait, tous les métiers du bâtiment sont concernés.
Source : Bâtiment actualité

Construction neuve, mise en conformité des Établissements Recevant du Public (ERP) et logements existants, l’accessibilité correspond aujourd’hui à une attente de la société, en faveur des personnes à mobilité réduite et du maintien à domicile des personnes âgées. Un marché qui concerne l’ensemble des métiers du bâtiment.

La réglementation a redéfini le handicap, en l’élargissant à l’ensemble des déficiences physiques, sensorielles, mentales et psychiques, qui touchent les personnes handicapées, mais aussi les personnes âgées en perte d’autonomie. Les entreprises de bâtiment doivent donc intégrer l’accessibilité dans la construction à l’extérieur et à l’intérieur des bâtiments. Si les travaux d’accessibilité ne représentent pas de difficultés particulières, ils demandent en revanche une approche nouvelle pour une offre globale.

Est considéré comme accessible aux personnes handicapées tout bâtiment ou aménagement permettant, dans des conditions normales de fonctionnement, à des personnes handicapées, avec la plus grande autonomie possible, de circuler, d’accèder aux locaux, d’utiliser les équipements, de se repérer, de communiquer et de bénéficier des prestations en vue desquelles cet établissement a été conçu. Les conditions d’accès des personnes handicapées doivent être les mêmes que celles des personnes valides ou, à défaut, présenter une qualité d’usage équivalente.

Un marché considérable.

  • 25 milliards d’euros HT pour leur réhabilitation des ERP publics et privés (13 milliards pour les ERP publics et 12 milliards pour les ERP privés – hôtels, restaurants, centres commerciaux, salles de spectacles…)
  • 3 milliards d’euros HT pour la réhabilitation des bâtiments de l’Etat ;
  • 1 milliards d’euros HT par an pour les travaux de mise en conformité des logements collectifs existants (associés certainement à des travaux d’économie d’énergie) et les aménagements volontaires des logements individuels.
  • 40% de la population gênée, à des degrés divers, par le cadre bâti, temporairement ou définitivement.
  • 2,3 millions de personnes handicapées.
  • D’ici 2030, la part des plus de 65 ans passera de 20 à 25%
  • 5 millions de personnes de plus de 75 ans.
  • Au sein de cette tranche d’âge, les plus de 80 ans auront doublé.
  • Seulement 40% des plus de 65 ans vivent en établissement spécialisé.

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...