Serplaste est présent dans 10 départements du nord-est et en Ile-de-France !

Demandez votre devis gratuit !

À quoi ressemblait la fenêtre du Moyen-Âge ?

fenetre-moyen-age

Si l’idée de créer une ouverture pour laisser entrer la lumière existe depuis bien longtemps, les fenêtres telles que nous les connaissons, elles, datent plutôt du Moyen-Âge.
Envie de rénover votre château fort ? Serplaste est à votre disposition, quelles que soient votre époque et celle de votre foyer !

Les vitres : d’hier à aujourd’hui

Généralement coulées dans de l’acier, les vitres d’antan étaient maintenues grâce à leurs montants et étaient très petites. Actuellement, on peut retrouver la même signature de fabrication sur les vitraux des anciennes églises.

Le verre, lui, n’a pas toujours existé. Au départ, les fenêtres étaient constituées de parchemin, de toile huilée ou de mica (minéral réputé pour sa transparence). Le verre et le cristal n’ont été utilisés que bien plus tard, au XIVe siècle. Ces vitrages n’étaient donc pas transparents mais opaques.

Les maisons construites au Moyen-Âge manquaient souvent de luminosité, autant à cause de la taille des fenêtres que de leur transparence.

Les systèmes de fermeture

Les fermetures des fenêtres existaient sous différentes formes : on retrouvait le loquet (1), la crémone à bouton (2) ou encore l’espagnolette à poignée (3).
À noter que ces anciens systèmes sont toujours fabriqués dans une démarche esthétique, de tradition et d’authenticité. Vous pouvez par exemple opter pour la crémone à l’ancienne lorsque vous choisissez une fenêtre Serplaste !

Les dispositifs anti-intrusion

La mise en place de volets intérieurs et de contrevents extérieurs a permis la régulation de la luminosité, en plus de dissuader les personnes mal intentionnées de rentrer.

Des grilles pouvaient également être placées pour protéger la maison.

Peu à peu, les fenêtres ont évolué pour renforcer leur sécurité, mais également leur praticité et leur facilité d’utilisation.
Les grilles qui les protégeaient se sont abaissées et se sont mises à servir… d’accoudoir. Tandis que l’acier a été remplacé par du bois.
La fenêtre a connu de tels progrès techniques qu’aujourd’hui, une fenêtre en bois est considérée comme une menuiserie traditionnelle, le PVC néo-classique et l’aluminium moderne !

(1)Loquet : c’est la barre mobile sur un pivot qui sert à fermer la porte.

(2)Crémone à bouton : espagnolette verticale actionnée par un bouton.

(3)Espagnolette à poignée : tige métallique munie de crochets et manœuvrée par une poignée tournante qui sert à fermer et à ouvrir les battants d’une fenêtre.

À quoi ressemblait la fenêtre du Moyen Âge ?