Serplaste est présent dans 10 départements du nord-est et en Ile-de-France !

Demandez votre devis gratuit !

Comment bien choisir son vitrage ?

Si on vous demande quel type de vitrage vous connaissez, vous saurez sans doute parler de simple, double, voire de triple vitrage. Mais saviez-vous qu’il en existe d’autres ?
Chaque vitrage a ses propriétés et finalités d’usages bien spécifiques !
Serplaste vous propose aujourd’hui un petit aperçu des principaux vitrages présents sur le marché, pour que vous sachiez de quoi vous parle votre menuisier !

Le simple vitrage : simple et… pas vraiment efficace

Nous sommes en 2012. Aujourd’hui, il vaut mieux considérer que le simple vitrage est le produit de base pour former les autres vitrages. À lui seul, il n’assure pas un confort optimal à ses utilisateurs, à moins d’avoir un penchant pour les déperditions thermiques considérables…

Le double vitrage : un best seller

Nous sommes toujours en 2012… et le double vitrage est aujourd’hui un standard, un excellent isolant thermique et phonique. Il permet en plus, dans certains cas, de bénéficier d’un crédit d’impôt !
C’est en général le vitrage le plus utilisé, notamment sur les faces ensoleillées Sud et Ouest de votre habitat.

Le triple vitrage : le best seller, en « mieux »

Comme son nom l’indique, il est composé de 3 vitrages. Forcément, il fait un isolant très performant. De la même manière, il diminue les transmissions solaires et lumineuses. C’est le vitrage idéal pour les faces Nord et Est, qui sont plus froides.

Le vitrage réfléchissant : la lumière sans la chaleur

Imaginez-vous en plein été, avec une baie vitrée Sud en plein soleil. C’est là que le vitrage réfléchissant devient le plus utile : il laisse passer la lumière sans pour autant laisser passer la chaleur qui va avec !

Le vitrage armé : jusqu’aux dents !

Ce type de vitrage est béton et il résiste extrêmement bien aux chocs. Question résistance mécanique ou performance thermique, il a par contre le niveau du simple vitrage.

Le vitrage trempé : solide et sympa

D’une résistance proche du vitrage armé, ce verre a subi un traitement thermique de renforcement qui vise à augmenter sa résistance aux contraintes mécaniques et thermiques. Et même si le verre subit un choc, il a été conçu pour se fragmenter en petits morceaux non tranchants pour minimiser les risques de blessures. Utile !

Le vitrage durci : solide et aussi très utile

Un peu moins résistant que son grand frère le vitrage trempé, le verre durci est encore plus sympa lorsqu’il se casse : il se brise en morceaux de grandes dimensions, minimisant encore plus les risques de blessures.

Le vitrage feuilleté : le vitrage pare-brise !

Ce vitrage a pour particularité de ne plus pouvoir être coupé, scié, percé ou façonné. Pourquoi ? Pour votre sécurité ! S’il subit un choc, les fragments de verre restent « en place ». Et pour le reste, ces vitrages peuvent être clairs, opalins ou colorés.

Vous souhaitez plus d’informations sur un type de vitrage en particulier ? Demandez conseil à nos techniciens Serplaste !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...