Serplaste est présent dans 10 départements du nord-est et en Ile-de-France !

Demandez votre devis gratuit !

Comment entretenir ses volets ?

Il est trop tard, vous venez de lire le titre : vous voilà partis pour grand un élan de motivation afin de redonner un coup de jeune à vos volets ! Rassurez-vous : leur entretien ou leur rénovation n’ont absolument rien de compliqué et sont même très accessibles… même pour ceux qui n’ont pas l’âme d’un bricoleur !

Il faut dire que l’entretien des volets est particulièrement indispensable, surtout pour les maisons situées sur un littoral. Il existe plusieurs causes de dégradations qui sont facilement identifiables (soleil, intempéries, salinité, humidité…) et les gestes à réaliser sont d’une extrême simplicité. Alors pourquoi attendre ? Plus vous le ferez régulièrement, plus l’opération sera rapide !

Les trois commandements de l’entretien du volet :

Tu repeindras.

  1. Poncez votre volet avec du papier de verre à grain fin.
  2. Dépoussiérez l’ensemble avec un chiffon imbibé d’eau ou de white spirit, par exemple. Si vos volets sont en bois brut, appliquez au préalable une sous-couche d’accroche spécial bois.
  3. Une couche de peinture glycérophtalique microporeuse sera ensuite indispensable pour permettre au bois de respirer, car même mort, le bois vit encore ! Diluez-la dans un dosage différent selon que vous passez une, deux ou trois couches. Pour la peinture acrylique, le principe est le même.

Tu décaperas.

  1. Si la peinture de vos volets est très détériorée, un décapage chimique ou thermique semble inévitable avant le début des opérations. Pour le décapage chimique, laissez agir le produit une bonne demi-heure puis éliminez tous les résidus avec de la paille de fer.
  2. Gommez ensuite les irrégularités (s’il y en a) avec un enduit acrylique d’extérieur.
  3. Passez ensuite deux bonnes couches de peinture glycérophtalique au minimum.

Tu verniras.

Les lasures et vernis sont deux types de produits assez similaires qui ont pour but de protéger le bois. Ils sont plus faciles à entretenir par la suite que les peintures car ils ont l’avantage d’être résistants aux U.V., de bloquer l’eau et l’humidité en surface… Imbattable ! De plus, ils s’appliquent exactement dans les mêmes conditions et de la même manière.
Sachez par contre que le vernis peut avoir un inconvénient : il ne laisse pas respirer le bois.

Deux derniers conseils, car je vous sens pressé de vous y atteler :

  • Selon les régions et les réglementations, vous ne pouvez pas forcément choisir la couleur que vous voulez.
  • Il est également conseillé de peindre par temps sec, d’éviter le soleil pour que la peinture ne sèche pas trop vite. À l’extérieur, la température idéale est comprise entre 10 et 25°C.

Courage, maintenant !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...