Serplaste est présent dans 10 départements du nord-est et en Ile-de-France !

Demandez votre devis gratuit !

Nuisances sonores : le pouvoir du vitrage

Avant même d’aménager dans une maison ou dans un appartement, on peut évaluer l’isolation phonique du lieu. Si les circonstances de votre visite ne vous ont pas permis de vous en rendre compte, un dimanche après-midi d’hiver par exemple, vous pourriez rapidement avoir de retentissantes surprises…

Circulation, travaux et voisins très « en vie»

Triste mais avéré, votre appartement semble abriter une rave party qui elle-même semble vouloir se prolonger toute la vie.

Êtes-vous pour autant condamné à errer dans ce chaos sonore ? Que nenni. Si vous ne pouvez pas faire grand chose au niveau des murs, vos fenêtres peuvent apaiser votre douleur, sans que vous ayez à passer à travers. Et ce, grâce au nouveau vitrage que vous allez installer.

Pour information, une habitation « calme » oscille en 30 et 35 décibels, quand un marteau-piqueur peut atteindre les 130 et le passage d’un train, 100. Il est donc temps d’agir.

Double vitrage oui, vitrage à isolation acoustique, mieux !

Le double et le triple vitrage constituent déjà une bonne barrière au bruit, en plus d’isoler thermiquement. Mais pour être vraiment bien protégé des nuisances sonores, rien ne vaut le vitrage à isolation acoustique.

Il est forcément assemblé en double vitrage, pour assurer en plus, une isolation thermique. Il se compose soit de deux verres d’épaisseur différente, soit d’un verre simple et d’un vitrage feuilleté, lui-même fait de deux feuilles de verre assemblées entre elles à l’aide d’intercalaires en plastique.

Notre label Acotherm est le seul à garantir les performances acoustiques et thermiques de tous les éléments de vos fenêtres. Pourquoi s’en priver ?

Dites-nous, le vitrage a-t-il sauvé vos oreilles et… votre vie sociale ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...