Serplaste est présent dans 10 départements du nord-est et en Ile-de-France !

    Demandez votre devis gratuit !

    Réparer une vitre cassée : facile !

    Alors que vous étiez en pleine conversation avec vos invités, vous entendez un grand bruit de verre cassé. Une des vitres de votre chambre est brisée, des éclats de verre jonchent le sol, et les enfants vous lancent des petits regards coupables depuis le jardin… Que faites-vous ? Vous retroussez vos manches et vous la changer vous-même, rien ne vous arrête !

    Pour commencer, il faut ramasser…

    Le verre se niche partout, nettoyez sans attendre la pièce à l’aide d’un balai ; et surtout pas de vos mains ! Vous pourriez vous « micro-couper » ou pire, garder des mini morceaux incrustés. Donc balai, puis aspirateur ou chiffon humide pour les tout petits éclats.

    Laisser la vitre en état serait dangereux et ennuyeux si les intempéries s’en mêlaient. Il vous faut retirer les morceaux restants. Mesurez ensuite l’ouverture, et découpez un morceau de fibres (ou de carton) dans ces dimensions. Maintenez la plaque à l’aide de pointes.

    Un conseil, évitez de jeter le verre tel quel dans votre sac poubelle, c’est un excellent moyen de déchirer le dit sac et de se couper. Emballez les petits morceaux dans du journal et allez jeter les pièces plus importantes en déchetterie.

    Vitrier ? C’est votre second métier !

    Plus de risques de se tailler l’artère fémorale ? Alors vous pouvez passer à la réparation. Pour cela, il vous faut :

    • des ciseaux à froid (ou carrément, parce qu’on sait que vous avez ça en stock, un tranchoir de vitrier)
    • une brosse
    • un pinceau et de la peinture de la même teinte que vos fenêtres (pour celles en bois)
    • du mastic
    • des gants épais (de bricolage, de jardinage ou même de foot, faites avec les moyens du bord)
    • des pointes tête homme
    • un marteau de vitrier (comment ça vous n’en avez pas ?)
    • une vitre de taille légèrement plus petite que la précédente
    • une lame de rasoir (au moins ça vous avez, c’est sûr !)

    C’est maintenant que tout votre talent va pouvoir s’exprimer !

    • Enlevez les précédents clous qui tenaient votre « vitre » d’appoint, puis éliminez les résidus de mastic, le tout à l’aide des ciseaux à froid ou pour les mieux équipés, du tranchoir de vitrier.
    • Brossez le contour de la fenêtre, peignez-le et laissez sécher.
    • Faites une boule avec le mastic puis roulez-le en « boudin» d’environ 3 mm d’épaisseur, à l’intérieur du cadre.
    • Déposez la vitre dessus, elle doit toucher le mastic sur 2 mm de chaque côté.
    • Exercez une légère pression sur les bords de la vitre (Jamais au centre malheureux ! Elle risquerait de se briser. Encore.)
    • Fixez la vitre le long du cadre à l’aide des pointes tête homme et du marteau de vitrier, tous les 10 cm environ. Elles doivent dépasser d’environ 5 mm.
    • Enlevez le trop plein de mastic restant sur la vitre et mettez-en sur les bords du cadre en le lissant à l’aide de la lame de rasoir (sans vous couper cela va sans dire).
    • Laissez le tout sécher pendant 2 semaines avant de repeindre, et pensez à déborder sur la vitre (sur au moins 3 mm) pour parfaire l’étanchéité.

    Vous avez réussi ? Respect ! Vous avez sacrément assuré ! Pour ceux qui se seraient découragés à la lecture des outils nécessaires, vous pouvez toujours nous appeler, on se fera un plaisir de vous aider !

    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...