Serplaste est présent dans 10 départements du nord-est et en Ile-de-France !

    Demandez votre devis gratuit !

    Comment calfeutrer vos fenêtres avec un joint métallique ?

    Le froid et l’hiver approchent à grands pas, et vous obligent à chauffer votre maison. Néanmoins, sans une bonne isolation, vous risquez de provoquer une consommation excessive, synonyme de grosses factures et de pollution de l’environnement.

    Il ne sert à rien d’augmenter votre chauffage, si vos fenêtres laissent échapper la chaleur et font rentrer le froid. C’est pour cela qu’aujourd’hui, nous vous proposons de vous aider dans le calfeutrage de vos fenêtres, avec un joint métallique.

    Matériel nécessaire :

    • Joint métallique
    • Brosse métallique
    • Chiffon
    • Trichloréthylène
    • Marteau
    • Ciseaux
    • Tournevis
    • Mètre ruban

    Nettoyer sa fenêtre pour un meilleur calfeutrage

    La préparation de la fenêtre est primordiale pour un bon calfeutrage. Pour cela, vous devez d’abord ôter les joints en ouvrant les battants de la fenêtre, puis en grattant à l’aide de la brosse métallique. Dégraissez ensuite la fenêtre, grâce à un chiffon mouillé avec de l’alcool ou du trichloréthylène. Une fois votre fenêtre propre, vous pourrez commencer le calfeutrage avec joint métallique.

    Calfeutrer avec un joint métallique

    Vous allez en fait installer un profilé métallique. Bien que cette technique soit plus coûteuse que d’autres, elle est aussi la plus efficace, puisqu’elle dure plus longtemps.
    En ce qui concerne la pose, vous devez d’abord mesurer la longueur du joint nécessaire avec votre mètre ruban. Découpez-le ensuite, à l’aide de ciseaux. Pour que le joint métallique s’emboîte bien dans les angles, il faut que vous biseautiez les extrémités.

    Placez ensuite le joint métallique sur le châssis de la fenêtre, en faisant attention de le laisser parfaitement droit. Enfoncez enfin les pointes à têtes plates (fournies avec le joint) à l’aide d’un marteau. Pour finir, à l’aide du tournevis, redressez le joint, si nécessaire.

    En suivant ces étapes, vous aurez réussi votre calfeutrage avec succès. Les joints résisteront longtemps, et vous offriront un hiver confortable à l’abri du froid, du vent et de l’humidité !

    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...