Serplaste est présent dans 10 départements du nord-est et en Ile-de-France !

Demandez votre devis gratuit !

Histoire des fenêtres

Nous vous proposons à travers cet article un petit voyage à travers le temps, pour découvrir comment les fenêtres ont évolué, de la simple ouverture dans le mur aux fenêtres d’aujourd’hui qui mêlent confort de vie et technologie !

Les fenêtres… à l’origine !

Durant les âges de Bronze et de Fer, les Hommes bouchaient les orifices de leurs logements lorsque le besoin s’en faisait sentir avec du bois. Nos ancêtres ont ensuite eu l’idée de se servir de peaux d’animaux tendues et traitées pour devenir imperméables. Ainsi la lumière pouvait passer à travers : il s’agit là des premières « fenêtres ».

L’évolution du verre, toute une histoire

L’invention du verre, -3000 ans avant notre ère, a permis de faire évoluer la notion de fermeture : les morceaux produits, à l’origine en Mésopotamie ou en Syrie, étaient trop petits et trop opaques pour être d’une quelconque utilité à la fabrication de fenêtres. En -1500, le perfectionnement des fours permet d’obtenir les premiers verres translucides, mais on n’a pas encore découvert comment leur donner une forme plate.

C’est sous le règne de Philippe II de Macédoine que le verre est devenu transparent (il était tout de même encore difficile de voir à travers), grâce à l’adjonction de dioxyde de manganèse. Malgré les techniques de plus en plus perfectionnées, il faudra encore attendre plusieurs siècles pour que les artisans soient capables de créer des fenêtres ressemblant à celles que l’on connait de nos jours.

Ce sont les Romains, à Pompéi par exemple, qui les premiers ont utilisé le verre pour leurs vitres. A l’origine il s’agissait de plaques de verre plates de 5 ou 6 millimètres d’épaisseur, possédant une transparence toute relative.

L’usage du verre pour les vitres s’est peu à peu répandu dans l’architecture jusqu’au XVème siècle. Le volet de bois et la toile enduite de cire furent les techniques le plus souvent employées pour se prémunir des intempéries. Les vitraux étaient alors plus communs que les fenêtres car chaque église se devait d’en posséder.

Les fenêtres modernes font leur ascension

C’est à partir du XVIIIème siècle que la fenêtre avec un encadrement bois connaît une ascension fulgurante dans l’architecture, principalement dans la construction des châteaux et au XIXème siècle pendant la période Haussmannienne. Tous les logements sont équipés de fenêtres vitrées. Le XXème siècle voit apparaître de nouveaux matériaux comme l’acier et l’aluminium. Enfin, les premières fenêtres en PVC font leur apparition en France dans les années 1980.

Ce sont 2000 ans d’évolution constante qui ont permis à des entreprises comme Serplaste de voir le jour. Fort de tout ce passé nous pouvons maintenant vous garantir une solidité, une qualité et une isolation exceptionnelles sur tous nos produits. Merci les Romains !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...