Serplaste est présent dans 10 départements du nord-est et en Ile-de-France !

    Demandez votre devis gratuit !

    La consultation du 12 décembre va relancer les EnR

    Débriefing sur la consultation du 12 décembre organisée par Philippe Martin

    Le Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, Philippe Martin, compte améliorer l’intégration et le soutien aux Energies Renouvelables (EnR), comme annoncé lors de la « consultation » du 12/12/13 sur « les pistes d’évolution des mécanismes de soutien des énergies renouvelables ». Le but de cette discussion a été de déterminer :

    • le diagnostic sur le fonctionnement actuel du système électrique et du marché de l’électricité ainsi que l’enjeu de la meilleure intégration des EnR
    • les pistes d’amélioration du système actuel de soutien aux EnR
    • les modalités et enjeux de la transition vers ces nouveaux dispositifs

    Ce « mécanisme de soutien aux énergies renouvelables » résulte en fait d’un projet soutenu par différents pays pour encourager le développement des énergies alternatives.

    La consultation du 12 décembre va relancer les EnR

    Philippe Martin – source: developpement-durable.gouv.fr

    A titre indicatif, parmi les 5 facteurs principaux d’EnR, nous comptons :

    • le soleil (énergie solaire)
    • le vent (énergie éolienne)
    • la chaleur de la terre (géothermie)
    • les chutes d’eau ou les marées (énergie hydraulique ou hydroélectricité)
    • les biocarburants, biogaz ou les bois énergies (biomasse)

    Leur particularité réside d’une part dans le fait qu’ils n’émettent que très peu, voire pas du tout, de polluants ou de déchets, et d’autre part qu’ils participent à la lutte contre l’effet de serre et contre les rejets de dioxyde de carbone dans l’atmosphère.

    Pas de retour en arrière, les EnR sont tournées vers le futur !

    Pour la Direction Générale de l’Énergie et du Climat, le but, d’ici l’année 2020, est d’atteindre les 23% d’EnR dans la consommation brute.
    Dans son communiqué de presse, Philippe Martin a tenu à souligner que « le gouvernement ne reviendra pas sur les contrats signés, ni sur les actions déjà engagées, dont la sécurisation juridique des actuels dispositifs ». Le ministre a également précisé que l’autoconsommation (autarcie énergétique) serait en 2014 au cœur de futurs projets de loi sur le renouvellement des ressources énergétiques.

    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...