Serplaste est présent dans 10 départements du nord-est et en Ile-de-France !

    Demandez votre devis gratuit !

    Séniors : en France, les logements ne sont pas appropriés à leur condition

    Le constat : les logements pour séniors ne sont pas appropriés

    Les logements en France ne sont pas adaptés aux séniors. Alors que l’éloignement familial est de plus en plus fréquent, les personnes âgées résident dans des demeures qui ne conviennent pas à leur état physique. Pourtant, deux organismes (l’Agence NAtionale de l’Habitat, Anah, et la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse, CNAV) ont planché sur le sujet afin de rendre les résidences des séniors plus adaptées à leur situation. Depuis 2012, l’aide d’habitat et le kit prévention sont deux actions menées par la CNAV et l’Anah, dont bénéficient les personnes dont l’autonomie est réduite.

    les logements ne sont pas adaptés à la condition physique des séniors

    Des dates clés reflètent que les personnes du 3e âge sont « mal loties »

    En janvier 2013, le président François Hollande s’est engagé à ce que, d’ici la fin de son quinquennat, 80 000 logements soient rénovés et conformes. Le 1er 2013, Cécile Duflot, Ministre de l’Égalité des territoires et du Logement, et Michèle Delaunay, ministre déléguée auprès de la Ministre des affaires sociales et de la santé, chargée des personnes âgées et de l’autonomie, ont mandaté l’Anah et la CNAV pour rédiger un rapport. Dans ce dernier, paru le 11 décembre 2013, les deux organismes établissent la liste des actions à accomplir, parmi lesquelles la réalisation de travaux apparaît en premier. Un manque d’homogénéisation serait à l’origine du faible taux de logements rénovés. Par conséquent, les deux organismes préconisent une simplification des procédures de demande d’aide, l’amélioration du contenu des prestations d’accompagnement des personnes et l’articulation des différents dispositifs et acteurs dans ce domaine, le tout selon les mesures prises par le gouvernement de respecter l’énergie et l’environnement dans les travaux.

    les logements ne sont pas adaptés à la condition physique des séniors

    Les actions à mener pour motiver les séniors à souscrire à des aides

    Le pourcentage de personnes âgées ne cesse d’augmenter, mais force est de constater que les demandes d’aide à la rénovation stagnent. Mais si les logements ne sont pas adaptés au vieillissement, cela est également dû au fait qu’une bonne partie des séniors n’admet pas le fait qu’ils soient passés dans la catégorie du 3e âge. C’est pourquoi, d’une part, ils n’équipent pas leurs demeures du matériel nécessaire et que, d’autre part, ils ne souscrivent pas aux aides qui leur sont pourtant réservées. De ce fait, les organismes engagés par le gouvernement vont promouvoir et faciliter l’accès aux travaux de rénovation auprès des personnes âgées (environ 2 millions seraient dans le « besoin »), pour les sensibiliser davantage, en rédigeant un guide qui leur sera adressé. Aménagement, rénovation, domotique adaptée… ces améliorations de l’habitat vont changer le quotidien des séniors, qui passent la plus grande partie de leur journée à l’intérieur de leur habitat. L’Anah et la CNAV ont décidé de :

    • sensibiliser les ménages dans la réalisation de travaux d’adaptation
    • améliorer le circuit des étapes à suivre (de la demande d’informations aux travaux)
    • traiter touts les demandes nationales sur le même pied d’égalité, quelle que soit leur localisation géographique en France

    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...