Serplaste est présent dans 10 départements du nord-est et en Ile-de-France !

Demandez votre devis gratuit !

Décaper un volet : thermiquement ou chimiquement ?

La peinture de vos volets s’écaille à cause des intempéries. Les repeindre devient alors inévitable. Avant d’appliquer un quelconque traitement ou une couche de peinture, le décapage du volet en bois est l’étape préalable indispensable.

Il existe deux solutions pour décaper un volet :

  • soit avec un décapant chimique, à poser en couche épaisse. Laissez cloquer et décoller à l’aide d’une spatule. Plus pratique, mais plus toxique, cette solution est tout de même préférable.
  • soit avec un décapeur thermique (qui diffuse de la chaleur et élimine la peinture). Plus écologique, cette solution présente malgré tout le risque de brûler le bois au passage.

Le décapage chimique

Pour décaper chimiquement un volet en bois, vous aurez besoin de :

  • un décapant chimique (en pot ou gel)
  • une spatule
  • une brosse métallique
  • un pinceau plat
  • des tréteaux
  • du papier abrasif fin
  • des gants
  • un masque

Après avoir décroché les volets de leurs gonds et les avoir posés sur les tréteaux, appliquez une couche épaisse de décapant à l’aide du pinceau, en insistant sur les sillons. Laissez agir le temps indiqué et à la fin du délai, procédez au grattage avec la spatule.

Le décapage thermique

Après l’avoir branché, maintenez le bec du décapeur à une distance d’environ 5cm de la surface du volet: au bout de quelques secondes, la peinture cloque et se désintègre. Au fur et à mesure, grattez les résidus de peinture avec la spatule.
Pour que la finition soit optimale, brossez les volets avec une brosse métallique et poncez-les avec du papier de verre au grain fin. Vous pourrez alors mettre en peinture !

Avez-vous déjà décapé chimiquement ou thermiquement un volet ? Partagez votre expérience dans un commentaire !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...