Serplaste est présent dans 10 départements du nord-est et en Ile-de-France !

Demandez votre devis gratuit !

La pollution auditive

 La pollution, ça ne se sent pas uniquement, ça s’entend aussi ! 

Le bruit nous envahit

Si les gaz d’échappement et les détritus polluent la planète, on peut considérer que les bruits des transports en commun, des véhicules, des ventilateurs, des aéroports et de tous les canaux de diffusion de sons par exemple nous polluent, en quelque sorte, l’audition. S’il est difficilement envisageable de demander aux conducteurs, usines et communes de réduire les bruits parasites, il nous reste la solution d’installer des réducteurs de bruit performants qui nous isolent efficacement et protègent nos oreilles des bruits aériens extérieurs, intérieurs et de choc, et encore contre les bruits d’équipement.

Quelle isolation pour quel type de bruit ?

Tout d’abord, les bruits aériens extérieurs : ils proviennent de la rue, de la route, des usines, des boutiques, des chantiers, des voies aériennes ou ferrées.

Comment les réduire ? En isolant les ouvertures, c’est-à-dire les fenêtres et les portes.

Ensuite, les bruits aériens intérieurs et de choc : il s’agit des bruits humains (conversations, gestes), des canaux de diffusion de sons (télévision, smartphone, tablette tactile, chaîne Hi-Fi), des bruits de pas et de choc entre des objets provenant de l’appartement ou la maison mitoyenne de nos voisins.

Comment les réduire ? En isolant les murs, cloisons et sols.

Enfin, les bruits d’équipement : ce sont les bruits émis par les équipements d’une collectivité d’un immeuble, comme la VMC, le chauffage, le vide-ordures, les portes de garage, l’ascenseur. Mais pas seulement ! Ce sont aussi les bruits d’équipement individuel, comme la chasse d’eau, la ventilation ainsi que les appareils ménagers (cafetière, mixeur, aspirateur, sèche-cheveux etc).

Comment les réduire ? Pour le lave-vaisselle et la machine à laver, l’occupant peut les caler. Quant aux autres, soit on change de pièce, soit on s’équipe de boule Quiès !

Les fenêtres sont des transmetteurs de bruits, et pour réduire au maximum leur impact sur notre ouïe il faut les choisir très isolantes, donc à double vitrage minimum (et idéalement à triple vitrage.)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...