Serplaste est présent dans 10 départements du nord-est et en Ile-de-France !

Demandez votre devis gratuit !

Des centrales solaires flottantes au Japon

Kyocera, fabricant de systèmes photovoltaïques, vient d’annoncer qu’il était chargé de construire au pays du soleil levant « la plus grande centrale solaire flottante » au monde. C’est au cours du mois de septembre que le top départ des travaux va être lancé, et il est prévu que la centrale soit opérationnelle dès avril 2015. C’est à Kato qu’aura lieu l’installation, dans la préfecture de Hyogo : deux étendues d’eau y seront recouvertes par les panneaux.

Cette installation a pour but de créer plus ou moins 3 300 mégawatts-heure par an. Cela correspond environ à la quantité d’électricité dont 920 foyers ont besoin. Les terrains de cette région n’étant pas prédisposés à recevoir des centrales solaires classiques, Kyocera a alors entrepris d’y construire des centrales solaires, certes, mais flottantes. Contrairement à la terre, l’eau est très présente à Hyogo, et on y trouve de nombreuses étendues. Ainsi, Kyocera a bien l’intention de construire des centrales solaires un peu partout dans la zone, afin d’atteindre les 60 MW d’ici à mars 2015.

Depuis le dramatique accident nucléaire qui a eu lieu à Fukushima en mars 2011, les Japonais ont à coeur de privilégier les énergies renouvelables.

Quel autre point positif peut-on tirer de cette bonne nouvelle ? Hé bien, il se trouve que Kyocera a conclu un partenariat avec une entreprise française, Ciel et Terre, spécialisée dans les supports de dalles. Cela fait partie de leur projet novateur Hydrelio, dont le but est d’utiliser de façon durable et écologique les étendues d’eau abandonnées afin de tirer profit au maximum de l’énergie solaire.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...