Comment bien choisir son vitrage ?

Si on vous demande quel type de vitrage vous connaissez, vous saurez sans doute parler de simple, double, voire de triple vitrage. Mais saviez-vous qu’il en existe d’autres ?
Chaque vitrage a ses propriétés et finalités d’usages bien spécifiques !
Serplaste vous propose aujourd’hui un petit aperçu des principaux vitrages présents sur le marché, pour que vous sachiez de quoi vous parle votre menuisier !

Le simple vitrage : simple et… pas vraiment efficace

Nous sommes en 2012. Aujourd’hui, il vaut mieux considérer que le simple vitrage est le produit de base pour former les autres vitrages. À lui seul, il n’assure pas un confort optimal à ses utilisateurs, à moins d’avoir un penchant pour les déperditions thermiques considérables…

Le double vitrage : un best seller

Nous sommes toujours en 2012… et le double vitrage est aujourd’hui un standard, un excellent isolant thermique et phonique. Il permet en plus, dans certains cas, de bénéficier d’un crédit d’impôt !
C’est en général le vitrage le plus utilisé, notamment sur les faces ensoleillées Sud et Ouest de votre habitat.

Le triple vitrage : le best seller, en « mieux »

Comme son nom l’indique, il est composé de 3 vitrages. Forcément, il fait un isolant très performant. De la même manière, il diminue les transmissions solaires et lumineuses. C’est le vitrage idéal pour les faces Nord et Est, qui sont plus froides.

Le vitrage réfléchissant : la lumière sans la chaleur

Imaginez-vous en plein été, avec une baie vitrée Sud en plein soleil. C’est là que le vitrage réfléchissant devient le plus utile : il laisse passer la lumière sans pour autant laisser passer la chaleur qui va avec !

Le vitrage armé : jusqu’aux dents !

Ce type de vitrage est béton et il résiste extrêmement bien aux chocs. Question résistance mécanique ou performance thermique, il a par contre le niveau du simple vitrage.

Le vitrage trempé : solide et sympa

D’une résistance proche du vitrage armé, ce verre a subi un traitement thermique de renforcement qui vise à augmenter sa résistance aux contraintes mécaniques et thermiques. Et même si le verre subit un choc, il a été conçu pour se fragmenter en petits morceaux non tranchants pour minimiser les risques de blessures. Utile !

Le vitrage durci : solide et aussi très utile

Un peu moins résistant que son grand frère le vitrage trempé, le verre durci est encore plus sympa lorsqu’il se casse : il se brise en morceaux de grandes dimensions, minimisant encore plus les risques de blessures.

Le vitrage feuilleté : le vitrage pare-brise !

Ce vitrage a pour particularité de ne plus pouvoir être coupé, scié, percé ou façonné. Pourquoi ? Pour votre sécurité ! S’il subit un choc, les fragments de verre restent « en place ». Et pour le reste, ces vitrages peuvent être clairs, opalins ou colorés.

Vous souhaitez plus d’informations sur un type de vitrage en particulier ? Demandez conseil à nos techniciens Serplaste !

Le double-vitrage c’est bien, le double-fenêtrage c’est mieux !

La quête de l’isolation optimale

Aujourd’hui, les fenêtres vendues dans le commerce et par les spécialistes sont le plus souvent pourvues d’un double-vitrage.
L’espace peut être composé d’air ou de gaz isolant et on peut retrouver plusieurs épaisseurs (4-16-4, 10-16-4…).
Le triple-vitrage avec ses trois vitres et deux espaces, gagne cependant de plus en plus de parts de marché.
L’intérêt de doubler, voire tripler ses vitres ? L’isolation est bien plus efficace : aussi bien au niveau phonique que thermique !

En montagne, le double-fenêtrage vous gagne !

Dans les régions montagneuses comme la Haute-Savoie, les Hautes-Alpes, les Vosges, le Jura ou le Haut-Rhin avec le Grand Ballon, le double-vitrage ne suffit plus. Un doublage des fenêtres peut alors être mis en place.
Deux fenêtres, ou portes, sont mises en vis-à-vis, avec une séparation de plusieurs centimètres. On va ainsi de 3-10 cm entre deux fenêtres, à 15-30 cm entre deux portes.

On arrive ainsi à obtenir une excellente isolation à l’intérieur, même avec un air glacial extérieur. D
eux fenêtres valent mieux qu’une… Élémentaire !
Par ailleurs,
l’intérêt n’est pas que thermique, il est aussi phonique.
En effet, les sons ont beaucoup plus de mal à traverser deux parois qu’une seule.

Dans la pratique, ce système peut être un peu déroutant à utiliser du moins les premières fois ! Mais l’efficacité est prouvée, à tel point qu’en Finlande cette technique fait légion. Évidemment, la mise en place d’un tel dispositif nécessite d’avoir un mur support suffisamment large pour installer les parois des dispositifs.
De ce fait, le double fenêtrage ou double portage est particulièrement
adapté pour des murs de vieilles bâtisses ou des murs en pierre. Dans les pays froids et en montagne, la construction est pensée à la base pour ce dispositif.

Vous souhaitez équiper votre maison d’un tel système ? Vous souhaitez rénover vos double-fenêtres ou portes ? Demandez conseil à Serplaste  !

En finir avec la buée sur vos fenêtres !

Bien que naturel, le phénomène de condensation sur les surfaces vitrées n’est pas une fatalité pour autant ! Découvrez comment il est aujourd’hui possible d’éviter le dépôt de buée sur vos fenêtres, et le tout sans aucun entretien… !
Les couches anti-condensation, un nouveau standard ?
Qu’en pensez-vous ? Avez-vous fait l’expérience de ce type de surface vitrée ?
Source : Verre & Menuiseries

Pour prévenir la formation de buée sur les surfaces vitrées extérieures, Interpane a développé ipadry, une couche spécifique qui se place sur la face extérieure du vitrage isolant. Le dépôt s’effectue par pulvérisation cathodique. Cette technique permet d’obtenir une couche minde et homogène au millimètre rès. Grâce à cette particularité physique, la condensation sur la paroi extérieure des vitres est ainsi évitée. Même à l’aube, le vitrage reste transparent et clair, ipadry peut aussi bien être associé sur demande à des doubles vitrages, ainsi qu’à la plupart des triples vitrages isolants d’Interpane. Un triple vitrage, augmente l’isolation thermique, plus celle-ci est élevée, plus grande est la probabilité d’une condensation sur l’extérieur de la vitre occasionnée par la rosée matinale. Ipadry solutionne ce phénomène naturel grâce a cette couche déposée sur un verre recuit qui sera nécessairement trempé pour en assurer l’adhérence complète. Un triple vitrage thermiquement renforcé avec une couche ipadry offre un coefficient  de protection thermique Ug= 0.7W/(m2.K). Un facteur solaire g = 61% et une transmission lumineuse TL = 74%

Vitres autonettoyantes : la révolution des vitres est en marche…

Certaines créations se font attendre depuis des années, mais impossible de se faire entendre par les ingénieurs chargés de réaliser nos rêves ! Où est le robot qui vous prépare vos petits plats le soir ? Qu’en est-il de la téléportation ? Et des voitures volantes ?

Si certaines inventions semblent loin d’être réalisables aujourd’hui, d’autres sont arrivées, bien décidées à nous faciliter la vie, à commencer par les fenêtres aux vitres autonettoyantes !

 

Un procédé chimique et sain

Non, ce n’est pas un mythe ! Il existe des fenêtres qui ne s’inclinent pas devant les traces de doigts et les taches ! Pour ceux qui doutent de la magie, rassurez-vous, Harry Potter n’est absolument pas impliqué, il s’agit simplement d’un phénomène chimique.

Un système plus efficace face Ouest !

Sachez le, les experts recommandent l’utilisation des vitres autonettoyantes pour les portes et fenêtres exposées à l’ouest. En effet, les agents chimiques que contiennent les vitres autonettoyantes nécessitent de l’eau de pluie pour fonctionner, or à l’ouest, le volume des pluies est plus important qu’ailleurs, les vents aidant.

Ne jetez toutefois pas trop vite vos chiffons et vos produits ! Les vitres autonettoyantes sont conçues pour rester propres plus longtemps que des vitres classiques, mais il faudra quand même procéder à leur nettoyage de façon régulière. En cas d’absence de pluie ou de salissures minérales, les agents chimiques à eux seuls ne suffiront pas à faire briller vos vitres.

Et chez vous ? Avez-vous des vitres autonettoyantes ? Faites-nous part de votre expérience !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...