Comment entretenir des volets en bois ?

Sachez qu’il n’est pas possible de prévoir quand vos volets en bois auront besoin d’entretien ou de rénovation. Inspectez-les régulièrement pour être prêt lorsque le moment sera venu. Lire la suite

Nettoyez vos fenêtres PVC en un clin d’oeil !

Les fenêtres PVC sont faciles d’entretien, c’est bien connu. Néanmoins, s’en occuper permet de les faire perdurer. Voici quelques astuces à la manière de « C’est du propre » pour obtenir des fenêtres comme neuves.

Pour les nouvelles fenêtres

Pour éviter de se retrouver rapidement avec des fenêtres encrassées, nettoyez-les une fois par mois en même temps que vos vitres. Vous avez le choix : de l’eau et un peu de savon, ou un produit de nettoyage doux sans ammoniac (produit pour les vitres ou liquide vaisselle). Vous pouvez appliquer votre mélange à l’aide d’une éponge qui n’abîmera pas vos cadrants.

Nettoyez aussi les rainures ! Si elles sont bouchées, l’eau stagne dans le dormant et entraîne un dysfonctionnement de son écoulement.

Pour les fenêtres déjà encrassées

Don’t worry, nous avons aussi la solution !
Nous vous conseillons d’utiliser le polish de voiture le plus neutre possible : appliquez une noisette sur un chiffon et frottez (sans laisser agir le produit), de préférence lorsqu’il n’y a pas de soleil sur les fenêtres.

Si vous peinez à faire disparaître des tâches de vos fenêtres, vous pouvez appliquer une noisette de mousse nettoyante pour four, et vos tâches disparaîtront.

Les gestes à éviter

Le nettoyage à sec est fortement déconseillé car il abîme les cadrants. De plus, il favorise le dépôt de poussières. Evitez aussi les produits décapants, n’importe quel détergent et tous types de solvants : vous risquez d’endommager vos fenêtres. Evitez l’eau de javel, même diluée dans de l’eau, car elle entraîne une détérioration (tâches brunes ou jaunissement de la matière).

Un entretien mensuel permet à vos fenêtres de durer plus longtemps ! Alors, profitez de nos conseils et chouchoutez vos fenêtres PVC pour une maison saine et propre !

Comment entretenir ses cadres de fenêtres tout en respectant l’environnement ?

Les recettes de grand-mères et autres astuces du genre font leur grand retour à l’heure où la protection de l’environnement est devenue une priorité.
Dans un précédent article vous avez pu voir comment laver une fenêtre en fabriquant son propre nettoyant à vitre. Et bien il est possible de faire la même chose pour nettoyer vos montants, qu’ils soient en bois, en pvc, ou en aluminium !

Pour commencer retenez ce nom : « lingette microfibre ». Elle sera votre meilleure alliée. Lavable en machine, elle accroche toutes les saletés et le gras. Ensuite, à chaque fenêtre sa particularité :

Pour les fenêtres bois

Pour les nettoyer, fabriquez votre mélange avec 5 cuillères à soupe de jus de citron, 5 cuillères à soupe d’huile d’olive et une cuillère à café d’huile essentielle de citron. Utilisez une éponge et un chiffon sec pour essuyer après votre passage.

Pour appliquer une nouvelle couleur à votre fenêtre en bois tout en gardant un aspect naturel, utilisez du broux de noix. Vous pouvez le trouver en poudre ou liquide, en grande surface ou magasin de bricolage. Faites un test avant de l’appliquer et diluez plus ou moins votre potion pour obtenir la teinte désirée.

Pour les fenêtres PVC

Avant toute chose, l’important est de savoir que le PVC est sensible aux produits à base d’acétone et de chlore qui sont donc à bannir. Ensuite, il ne faut jamais essayer de l’enduire de peinture car cela fragiliserait vos montants et pourrait les déformer (ce que la garantie décennale ne prend pas en charge). Au final, la meilleure façon d’entretenir une fenêtre en PVC c’est encore d’employer une éponge et de l’eau savonneuse !

Pour les fenêtre aluminium

Pour les fenêtres en aluminium, il ne faut surtout pas utiliser de produits abrasifs qui provoqueraient des rayures. La pierre d’argent est très efficace pour les montants des fenêtres alu. C’est un produit naturel à base d’argile aux propriétés nettoyante surprenante qui s’utilise avec une éponge douce (généralement fournie avec).

Vous pouvez en trouver sur Internet ou en grande surface. Et le très gros avantage de cette pierre d’argent, c’est qu’en plus de l’utiliser pour vos fenêtres, ce produit vous servira pour toutes les pièces de votre maison, de l’évier de la cuisine aux joints de la salle de bain.

Et vous, connaissez-vous d’autres astuces pour nettoyer vos fenêtres intelligemment ?

Comment entretenir ses volets ?

Il est trop tard, vous venez de lire le titre : vous voilà partis pour grand un élan de motivation afin de redonner un coup de jeune à vos volets ! Rassurez-vous : leur entretien ou leur rénovation n’ont absolument rien de compliqué et sont même très accessibles… même pour ceux qui n’ont pas l’âme d’un bricoleur !

Il faut dire que l’entretien des volets est particulièrement indispensable, surtout pour les maisons situées sur un littoral. Il existe plusieurs causes de dégradations qui sont facilement identifiables (soleil, intempéries, salinité, humidité…) et les gestes à réaliser sont d’une extrême simplicité. Alors pourquoi attendre ? Plus vous le ferez régulièrement, plus l’opération sera rapide !

Les trois commandements de l’entretien du volet :

Tu repeindras.

  1. Poncez votre volet avec du papier de verre à grain fin.
  2. Dépoussiérez l’ensemble avec un chiffon imbibé d’eau ou de white spirit, par exemple. Si vos volets sont en bois brut, appliquez au préalable une sous-couche d’accroche spécial bois.
  3. Une couche de peinture glycérophtalique microporeuse sera ensuite indispensable pour permettre au bois de respirer, car même mort, le bois vit encore ! Diluez-la dans un dosage différent selon que vous passez une, deux ou trois couches. Pour la peinture acrylique, le principe est le même.

Tu décaperas.

  1. Si la peinture de vos volets est très détériorée, un décapage chimique ou thermique semble inévitable avant le début des opérations. Pour le décapage chimique, laissez agir le produit une bonne demi-heure puis éliminez tous les résidus avec de la paille de fer.
  2. Gommez ensuite les irrégularités (s’il y en a) avec un enduit acrylique d’extérieur.
  3. Passez ensuite deux bonnes couches de peinture glycérophtalique au minimum.

Tu verniras.

Les lasures et vernis sont deux types de produits assez similaires qui ont pour but de protéger le bois. Ils sont plus faciles à entretenir par la suite que les peintures car ils ont l’avantage d’être résistants aux U.V., de bloquer l’eau et l’humidité en surface… Imbattable ! De plus, ils s’appliquent exactement dans les mêmes conditions et de la même manière.
Sachez par contre que le vernis peut avoir un inconvénient : il ne laisse pas respirer le bois.

Deux derniers conseils, car je vous sens pressé de vous y atteler :

  • Selon les régions et les réglementations, vous ne pouvez pas forcément choisir la couleur que vous voulez.
  • Il est également conseillé de peindre par temps sec, d’éviter le soleil pour que la peinture ne sèche pas trop vite. À l’extérieur, la température idéale est comprise entre 10 et 25°C.

Courage, maintenant !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...