Comment entretenir des volets en bois ?

Sachez qu’il n’est pas possible de prévoir quand vos volets en bois auront besoin d’entretien ou de rénovation. Inspectez-les régulièrement pour être prêt lorsque le moment sera venu. Lire la suite

Comment repeindre vos volets en bois ?

Repeindre ses volets en bois est une tâche longue et fastidieuse pour le bricoleur non averti. Dans cet article, vous apprendrez les étapes à respecter pour l’accomplir sereinement, qualitativement et en toute sécurité. Lire la suite

Quelle peinture utiliser sur ses volets en bois ?

Vos boiseries extérieures ont besoin d’un entretien régulier en raison de leur exposition permanente au soleil et aux variations du climat.
Voici les astuces nécessaires pour redonner une seconde vie à vos volets.

Un bon ouvrier a de bons outils !

Avant de commencer, il va falloir vous munir de quelques outils :

  • du décapant
  • de l’eau
  • du papier de verre avec des grains de différentes tailles
  • d’un ou plusieurs chiffons
  • du white-spirit
  • de la peinture acrylique ou glycérophtalique
  • d’un pinceau spalter
  • d’une brosse pour le métal
  • de produit antirouille (qui servira pour les parties métalliques)

Il est l’heure de choisir votre peinture. Les boiseries ont besoin de peintures spécifiques pour mieux résister à l’environnement extérieur.

Deux choix s’offrent à vous : les peintures acryliques (peu odorantes et avec un séchage rapide) ou les peintures glycérophtaliques (lessivables, à fort pouvoir couvrant mais plus longues à sécher).

Petit précis pour repeindre ses volets

Que vos volets soient peints ou simplement vernis, il vous faut suivre différentes étapes :

  1. Démonter : pour commencer, il vous suffit de démonter vos volets car il est préférable de travailler à l’horizontal.
  2. Poncer : une fois les volets démontés, vous pouvez démarrer l’étape du ponçage, au papier de verre ou à la ponceuse pour les plus équipés.
  3. Dépoussiérer : une fois le ponçage terminé, dépoussiérez avec un chiffon imprégné.
  4. Peindre (première couche) : avant d’utiliser votre pinceau, pensez à bien le laver et à le frotter contre un mur afin d’enlever les poils qui ne tiennent plus. Passez alors la première couche de peinture dans le sens du fil du bois.
  5. Poncer (oui, encore !) : pour un résultat parfait, effectuez un ponçage intermédiaire léger après séchage de la première couche.
  6. Peindre (seconde couche) : appliquez enfin une seconde couche en travaillant par zone afin de ne pas surcharger certains endroits du volet.

Pour finir, n’oubliez pas de brosser les parties métalliques avec une brosse prévue à cet effet, afin d’éviter la rouille.

Pas si vite !

Ne partez pas d’ici sans nous donner vos petites astuces ! Comment entretenez-vous vos volets ? Peindre Volet

Comment entretenir ses volets ?

Il est trop tard, vous venez de lire le titre : vous voilà partis pour grand un élan de motivation afin de redonner un coup de jeune à vos volets ! Rassurez-vous : leur entretien ou leur rénovation n’ont absolument rien de compliqué et sont même très accessibles… même pour ceux qui n’ont pas l’âme d’un bricoleur !

Il faut dire que l’entretien des volets est particulièrement indispensable, surtout pour les maisons situées sur un littoral. Il existe plusieurs causes de dégradations qui sont facilement identifiables (soleil, intempéries, salinité, humidité…) et les gestes à réaliser sont d’une extrême simplicité. Alors pourquoi attendre ? Plus vous le ferez régulièrement, plus l’opération sera rapide !

Les trois commandements de l’entretien du volet :

Tu repeindras.

  1. Poncez votre volet avec du papier de verre à grain fin.
  2. Dépoussiérez l’ensemble avec un chiffon imbibé d’eau ou de white spirit, par exemple. Si vos volets sont en bois brut, appliquez au préalable une sous-couche d’accroche spécial bois.
  3. Une couche de peinture glycérophtalique microporeuse sera ensuite indispensable pour permettre au bois de respirer, car même mort, le bois vit encore ! Diluez-la dans un dosage différent selon que vous passez une, deux ou trois couches. Pour la peinture acrylique, le principe est le même.

Tu décaperas.

  1. Si la peinture de vos volets est très détériorée, un décapage chimique ou thermique semble inévitable avant le début des opérations. Pour le décapage chimique, laissez agir le produit une bonne demi-heure puis éliminez tous les résidus avec de la paille de fer.
  2. Gommez ensuite les irrégularités (s’il y en a) avec un enduit acrylique d’extérieur.
  3. Passez ensuite deux bonnes couches de peinture glycérophtalique au minimum.

Tu verniras.

Les lasures et vernis sont deux types de produits assez similaires qui ont pour but de protéger le bois. Ils sont plus faciles à entretenir par la suite que les peintures car ils ont l’avantage d’être résistants aux U.V., de bloquer l’eau et l’humidité en surface… Imbattable ! De plus, ils s’appliquent exactement dans les mêmes conditions et de la même manière.
Sachez par contre que le vernis peut avoir un inconvénient : il ne laisse pas respirer le bois.

Deux derniers conseils, car je vous sens pressé de vous y atteler :

  • Selon les régions et les réglementations, vous ne pouvez pas forcément choisir la couleur que vous voulez.
  • Il est également conseillé de peindre par temps sec, d’éviter le soleil pour que la peinture ne sèche pas trop vite. À l’extérieur, la température idéale est comprise entre 10 et 25°C.

Courage, maintenant !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...