Color Block : donnez une seconde vie à vos volets

La notion de Color Block (ou l’association de plusieurs couleurs très vives) a fait son apparition dans le monde de la mode, l’été 2011. Si cette année, le pastel semble s’imposer chez les fashionistas, nous on reprend l’idée pour une maison vitaminée !

En effet certaines régions, comme l’Alsace, osent les couleurs en façade. Pourquoi ne pas faire profiter vos volets en bois de cette tendance fraîche et colorée ?

Première étape : on s’équipe !

Afin d’éviter accidents et mauvaises surprises, commencez par rassembler les outils nécessaires :

  • Décapant
  • Eau
  • Papier de verre
  • Chiffon
  • Spalter
  • Brosse pour le métal

Et évidemment… de la peinture ! De préférence laquée et surtout, spéciale boiseries extérieures. N’hésitez pas à demander conseil en magasin spécialisé.

Et maintenant, à vos outils !

Pour obtenir un résultat impeccable et durable, il faut respecter les différentes étapes.

  • Commencez par démonter vos volets et posez-les à l’horizontal et à l’ombre
  • Poncez-les puis retirez bien la poussière à l’aide de votre chiffon
  • Brossez les parties métalliques de vos volets pour éviter la rouille
  • Lavez votre pinceau et frottez-le contre le mur afin d’enlever les poils plus fragiles qui risqueraient de se déposer sur vos volets
  • Appliquez votre 1ère couche de peinture dans le sens du fil du bois
  • Une fois la 1ère couche sèche, reponcez légèrement, la seconde couche adhérera mieux
  • Appliquez votre 2nde couche de peinture et laissez sécher
  • C’est fini !

Vous allez vous laisser tenter par cette tendance Color Block ? Vous avez déjà succombé ?

Comment bien choisir ses volets ?

Faisons un test rapide :

  • Pensez à des volets
  • Maintenant, fermez les yeux 5 secondes
  • Ils sont en bois non ? 

Cette image du volet en bois est presque culturelle tellement elle est ancrée en chacun de nous. Pourtant aujourd’hui, les volets en voient de toutes les couleurs mais aussi de toutes les matières ! Savez-vous par exemple qu’en Tunisie on utilise des volets peints en bleu pour éloigner les moustiques ?

Outre leur fonction esthétique, les volets servent à se protéger, que ce soit de la lumière, des envahisseurs ailés comme des visiteurs nocturnes ! 

C’est pourquoi il est important de les choisir avec soinDistinguons 2 principales catégories de volets : les volets roulants et les volets battants.

Les volets battants

Les volets battants font aujourd’hui office de grands frères vintage des volets.
Ils apportent une touche d’authenticité à votre domicile, notamment s’ils sont en bois ! Toutefois, notez que les volets en PVC et en aluminium offrent une meilleure isolation que ceux en bois et résistent plus longtemps aux dégâts du temps. Ils demandent aussi moins d’entretien.
Une chose est sûre : quel que soit le matériau, les volets battants apportent à votre façade la petite touche de charme et de poésie des maisons traditionnelles françaises, tout en vous protégeant aussi efficacement qu’un volet roulant.
Et si vous optez pour de la couleur, ils peuvent être tout aussi modernes !

Les volets roulants

Les volets roulants sont les petits frères modernes des volets battants. 

Ils se caractérisent par un avantage de taille : le déroulement motorisé et discret. Inutile d’ouvrir votre fenêtre pour fermer vos volets ! N’appréhendez plus de laisser entrer les papillons de nuit attirés par la lumière, vous pourrez laisser vos enfants les baisser eux-mêmes, comme des grands. Bienvenue confort !Du côté technique, les volants roulants offrent une excellente isolation thermique et phonique, tout en restant esthétiques et discrets, grâce au caisson qui contient le rangement des lames. Chez Serplaste, vous pouvez même les prendre en couleurs !

Alors, tradition ou facilité ? Vous choisissez quoi ? Jetez un coup d’œil sur nos volets avant de décider ! 

Protection, entretien & traitement : votre menuiserie bois résistera !

Le bois est un matériau noble, chaleureux et intemporel. C’est un élément vivant et sensible qui, pour résister à l’épreuve du temps, requiert quelques traitements.

Comment faire pour préserver le bois ?

La protection préventive est bien évidemment la première des choses à mettre en place. La plupart des bois travaillés et vendus, notamment pour les portes, les fenêtres ou les volets sont des bois déjà traités. Le traitement est nommé I.H.F. en référence à ses composantes : Insecticide, Hydrofuge et Fongicide. Ce traitement permet au bois de résister à de nombreuses attaques.

Du fait de son caractère naturel, le bois peut subir les épreuves du temps et des intempéries : humidité (absorption et séchage), amplitudes thermiques (le bois peut passer de -25° l’hiver à +60° au soleil l’été), poussières polluantes (aspect visuel), lumière (aspect visuel) ou encore attaques d’insectes (notamment de termites).

Si vos bois ont subi des attaques du temps ou simplement si vous souhaitez qu’ils résistent plus longtemps, l’entretien est donc de mise. Il se révèle non seulement simple mais aussi bénéfique pour la beauté et la longévité des boiseries.
Avant toute chose, il ne faut jamais traiter un bois non sec et non brut, c’est pourquoi le séchage, le décapage et le ponçage sont des étapes indispensables. En effet, il est quasiment impossible pour un bois encore traité ou abimé d’absorber la nouvelle couche de traitement.

Quels produits appliquer pour rajeunir vos portes, fenêtres ou autres éléments extérieurs de votre logement ?

On peut distinguer deux principaux types de produits : les huiles et les saturateurs.

  • Les huiles sont à utiliser pour un traitement régulier des bois, tel que pour le mobilier de jardin. L’huile nourrit et protège le bois tout en conservant son état naturel.
  • Les saturateurs vont, eux, se faire absorber par le bois – jusqu’à saturation – et le protéger des agressions extérieures de manière durable.

Après avoir traité le bois en profondeur il est possible d’appliquer un traitement de finition avec du vernis ou de la lasure. Ces deux produits permettent de recouvrir le bois et de lutter contre l’humidité. Ils peuvent être incolores, couleur bois ou bien colorés de manière originale.

Chez Serplaste, le bois que nous proposons à nos clients est de toute première qualité, traité I.H.F. et doté de trois couches de lasure. Notre bois possède le label éco-responsable FSC.
Chez Serplaste, nos produits à base de bois sont fabriqués dans notre usine de Morhange qui a subi récemment une extension de son atelier bois.
Chez Serplaste nous chauffons nos locaux grâce à des copeaux de bois.
Bref, vous l’aurez compris, chez Serplaste nous aimons le bois, le matériau originel de notre activité !

Venez découvrir ce que Serplaste fabrique en bois :

Mesurer l’apport thermique des volets roulants ?

Les volets roulants ne sont pas qu’un apport esthétique et moderne. C’est également -et surtout- un apport thermique en termes d’isolation ! Un investissement concret qui vous permet de rester au frais l’été, et de réaliser des économies de chauffage en hiver…
Auteur : Isabelle Duffaure-Gallais
Source : Le Moniteur
 

L’apport thermique des volets roulants quantifié

Une économie de chauffage atteignant 9 % ou 22 %, tel est l’apport des volets roulants en hiver par rapport à une fenêtre nue, équipée de vitrage isolant dans le premier cas ou de simple vitrage dans le second (selon un scénario de fermeture pendant 50% du temps.) C’est l’une des conclusions d’une étude commandée à la société de conseil et d’études, de la protection solaire et des professions associées (SNFPSA).
Outre l’amélioration des performances d’isolation de la fenêtre en hiver, l’étude mesure également le rôle joué par les volets roulants en matière de confort d’été. En limitant les apports solaires de chaleur par la fenêtre, ils assureraient en moyenne une baisse de 5°C de la température intérieure. Le facteur solaire de l’ensemble fenêtre + volet roulant est en effet réduit de 70° par rapport à celui de la fenêtre seule.

La motorisation des volets améliore leur performance.

Par ailleurs le taux d’inconfort (durée pendant laquelle la température est supérieure à 26°C) passerait, pour une maison individuelle en Ile-de-France, de 20% sans volets à 4% pour la même maison avec des volets roulants. Ces résultats obtenus avec des volets roulants à commande manuelle peuvent encore être améliorés avec des volets motorisés. Une commande centralisée permet ainsi d’économiser, selon la société TBC, entre 0.45 kWh/m².an et 1 kWh/m².an de chauffage par rapport à des volets roulants manuels.
Quant à la commande automatique qui, en l’absence des occupants du logement, ouvre ou ferme les volets en fonction de la lumière sur la façade, elle apporte, selon l’étude, une économie de chauffage de 0.75 kWh/m².an à 1.8 kWh/m².an.

Retrouvez sur ce lien la gamme de volets roulants Serplaste !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...