Serplaste est présent dans 10 départements du nord-est et en Ile-de-France !

    Demandez votre devis gratuit !

    Menuiserie et accès aux personnes à mobilité réduite

    Si une personne à mobilité réduite habite le logement, il est important de l’adapter pour des déplacements facilités. Voici quelques éléments auxquels vous devez penser au moment de refaire votre menuiserie.

    4 éléments auxquels vous devez penser:

    1. La largeur de la porte d’entrée et des portes fenêtres : celles-ci doivent pouvoir permettre à un fauteuil roulant de circuler sans problème. La largeur doit donc être au minimum de 0,75 m, en comptant la largeur du fauteuil et celle des mains et coudes. Nous vous recommandons un minimum de 0,90 m pour une porte d’entrée.
    2. Les systèmes d’ouverture des portes et fenêtres : une personne assise dans un fauteuil doit pouvoir ouvrir et fermer les portes et fenêtres sans aide. Pour cela, nous vous recommandons de placer les poignées à une hauteur convenable, entre 1,10 m et 1,30 m du sol. Pensez également aux angles et parois qui risquent de gêner l’accessibilité à la poignée : un minimum de 0,40 m de distance avec tout obstacle est obligatoire. Choisissez enfin un système d’ouverture qui soit simple à manier.
    3. Les seuils de portes et portes fenêtres : que ce soit pour accéder à votre bâtiment, un balcon ou une terrasse, vous devez penser à adapter vos seuils. Ces dispositions sont obligatoires depuis le premier janvier 2008, pour tout permis de construire.
    4. Une ouverture adaptée pour vos fenêtres : il va de soi qu’un ouvrant trop lourd peut poser problème. Il faut également penser à laisser la place nécessaire à un fauteuil roulant pendant et après l’ouverture de la fenêtre.

    Les portes et fenêtres ne sont évidemment pas les seules précautions à prendre dans ce cas. Il vous faut également penser à la taille des pièces, à l’aménagement des espaces et des sanitaires… Référez-vous pour cela aux normes en vigueur !

    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...