Serplaste est présent dans 10 départements du nord-est et en Ile-de-France !

    Demandez votre devis gratuit !

    L’architecture alsacienne menacée par la Transition Energétique

    L’isolation de 2014 pourrait prochainement nuire aux colombages des maisons alsaciennes, c’est pourquoi l’Asma (Association pour la sauvegarde de la maison alsacienne) s’est saisie de cette affaire et exige que la loi sur la Transition Energétique soit modifiée lors des débats à l’Assemblée qui ont débuté le 1er octobre.

    C’est principalement par peur de voir disparaître les poutres apparentes sur les façades alsaciennes que l’association s’est manifestée, car elle donne de l’identité au patrimoine architectural d’Alsace et qu’elle apporte beaucoup de caractère.

    Pourquoi cette loi ?

    Parce qu’une obligation a été votée, et qu’elle consiste à obliger les propriétaires à revoir leurs façades afin de mieux isoler pour ne plus gâcher d’énergie.

    La lutte de l’Asma

    Dénonçant le fait que les décrets ne protègeront les colombages alsaciens que de très loin, l’Asma demande à ce que soient épargnées les façades des bâtiments ayant été construits avant 1948. Selon son président, Bruno de Butler, aucun distinguo n’existe entre les différents types de logements, leur ancienneté ou ce à quoi ils sont destinés, et c’est l’une des raisons pour lesquelles lui et les 300 affiliés de l’Asma ont proposé de revoir les règles selon les maisons.

    En cause : les isolants synthétiques (polystyrène) qui rendent impossible la respiration de la maison. En effet, le bois et la pierre ont besoin d’air pour rester sains, et avec ce matériau d’isolation ils risquent de pourrir rapidement, et donc d’anéantir le charme des maisons.

    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...