Serplaste est présent dans 10 départements du nord-est et en Ile-de-France !

    Demandez votre devis gratuit !

    Habitations sociales : baisse de la consommation énergétique

    Dans l’Aude, deux maisons sociales ont été construites, et elles ont toutes deux pour particularité de consommer moins d’énergie qu’elles n’en produisent, ce qui représente une belle avancée dans le secteur du bâtiment. A Castelnaudary, c’est la première fois en France que des logements sociaux sont primés du label Bepos-Effinergie.

    Qu’est-ce que le label Bepos-Effinergie ?

    Lancé par l’association Effinergie au début de l’année 2013, le label Bepos-Effinergie est décerné aux bâtiments à énergie positive. Le président de l’association explique que « Le label Bepos-Effinergie s’inscrit dans le contexte réglementaire qui demande qu’en 2020, tous les bâtiments neufs soient à énergie positive. »

    Ce label s’inscrit dans la démarche gouvernementale qui consiste à favoriser la transition énergétique. Pour l’obtenir, il faut que :

    • le label Effinergie+ de 2007 soit respecté (le bâtiment doit consommer en moyenne 50kWh d’énergie primaire par m2 et par an)
    • l’énergie grise et le potentiel d’écomobilité du bâtiment soient évalués
    • lors du calcul du bilan d’énergie primaire non renouvelable, le résultat soit proche de zéro

    Les maisons de Castelnaudary : des exemples à suivre

    Deux maisons individuelles de type T3 et T4, accessibles aux personnes handicapées, ont été construites dans le cadre du projet Habitat social positif, entrepris par la municipalité, le bailleur social, le lycée Andréossy de Castelnaudary et Terreal (un industriel de la terre cuite audois).

    Le bilan de leur réalisation est plus que positif, du fait qu’elle supplante même les exigences de la RT 2012 : 40% d’économie d’énergies. Un pourcentage très prometteur, qui prédit de belles économies énergétiques à venir si ce modèle est reproduit.

    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...