Serplaste est présent dans 10 départements du nord-est et en Ile-de-France !

    Demandez votre devis gratuit !

    Les logements anciens en chute libre

    Les prix des logements anciens ont baissé de 1% en un an.

    Sur le troisième trimestre, ils baissent de 0,4% en comparaison avec le trimestre précédent. D’un côté, les appartements anciens diminuent leurs prix en passant de -0,4% à 0,9%, et les prix des maisons anciennes d’un autre côté restent identiques à la période précédente.

    Sur l’année complète, les prix sont en perpétuelle chute pour les logements anciens : après avoir perdu 1,3% au 2e trimestre, c’est une baisse globale de 1% que l’on remarque pour l’année 2014. Les appartements ont perdu 1,7%, tandis que les maisons seulement 0,4%, ce qui nous ramène à penser que les acquéreurs sont plus enclins à investir dans des maisons que dans des appartements anciens.

    L’équilibre francilien

    Les prix des logements anciens en Île-de-France pour le troisième trimestre sont équilibrés par des écarts importants de part et d’autre : les tarifs des appartements anciens ont nettement diminué, mais en contrepartie, ceux des maisons anciennes ont fortement augmenté.

    Si on inspecte l’année dans son ensemble, le bilan est moins enthousiaste : les prix de l’immobilier ancien en Île-de-France sont en baisse de 1,2% (-1% pour les appartements contre -0,3% pour les maisons).

    La province

    Sur l’année 2014, les prix des logements anciens provinciaux ont baissé de 0,8%. Une nouvelle fois, ce sont les appartements qui sont le plus en chute, par rapport aux maisons.

    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...